Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2013

Soirée super 8 et concert à la Providence le 20 septembre

C'est la rentrée ! L'association Regard Indépendant est heureuse de répondre à l'invitation de la Semeuse pour organiser une soirée le vendredi 20 septembre 2013.

la providence,super 8,2y's

Vous pourrez assister dans un premier temps (18h00) à la présentation de la saison artistique de la Semeuse, quisera suivie d'un moment convivial autour d'un verre. Regard Indépendant proposera ensuite, à partir de 20h00, un concert du groupe 2Y'S suivi d'une nouvelle expérience en super 8 avec la projection (en plein air si le temps le permet) de 10 courts métrages soigneusement sélectionnés dans ses collections précédentes. La programmation mettra en lumière cinq réalisateurs et réalisatrices qui participent depuis plusieurs années aux collections en tourné-monté : Nathalie Portas de Nice, Feyyaz de Köln (Cologne - Allemagne), Charbel Kamel de Beyrouth (Liban), Yannick Lecoeur de Caen et Xavier Ladjointe de Cannes.

Entrée libre

Programme

18h00 Présentation de la saison artistique de la Semeuse

Pause

20 h 00 Concert 2Y'S

Constitué de Yona Yacoub, Romain Pazot, le groupe 2Y'S en développement depuis juin 2012 a élaboré sa communication autour de l'EP "Splendour & Decadence". Leur style se construit autour de nombreuses influences Electro-Pop-Ragga-Rock.

la providence,super 8,2y's

« Même du chaos la beauté peut surgir et cette musique est mon expérience personnelle à travers la destruction et la recréation, la possibilité merveilleuse d'exprimer les sentiments liés à l'aventure de la vie. « Splendour and Decadence » est un extrait de mon cœur, pour vous et sans limites »

Pause

21 h 00 Expérience super 8

Tous les ans, Regard Indépendant organise la production d'une collection de courts métrages en super 8 tourné-monté. Pour faire découvrir ce travail, en attendant la présentation de la collection 2013 prévue pour le 30 novembre au cinéma Mercury, nous vous proposons un programme de 10 films puisant dans les réussites des collections précédentes. Projection en super 8 avec bande sonore parallèle.

la providence,super 8,2y's

Un premier amour de jardin (2009) et Eros dans mon super 8 (2010) de Nathalie Portas – Les nouveaux enfants (2008) et La lanterne de feu (2012) de Yannick Lecoeur.- JsDream.8 (2011) et Family trip I (2012) de Feyyaz - Sur la route au coeur de la ville (2007) et Dors Tranquille Lambert (2008) de Xavier Ladjointe – Sehnsucht (2011) et Vorfreude (2012) de Charbel Kamel.

Visuel : Illys Poulp Fiction

26/06/2013

Le traitement de Gérard

Un chat singulier

Comme chaque jour, Noémie dix ans rentre de l'école avec hâte et se réjouit de retrouver son chaton siamois Nestor qu'elle fait volontiers jouer avec un bouchon attaché à une ficelle, qu'elle câline sur ses genoux et écoute ronronner de plaisir. Elle lui verse une écuelle de lait. C'est un cadeau de sa mère Laurence qui s'est séparée de son mari l'an passé et a offert à sa fille une compensation à cette rupture mal vécue par la gamine. Mais aujourd'hui, en pénétrant dans l'appartement elle s'étonne d'y trouver sa mère si tôt en compagnie de son ami Louis, qu'elle déteste. Ce dernier a des prétentions d'installation en couple et souhaiterait qu'elle l'appelle «papa». Il sent la cigarette, a une barbe qui pique, reste brutal et maladroit sans lui inspirer confiance. Assise dans le canapé à côté de son compagnon, sa mère lui annonce avoir une bonne nouvelle. Ils vont partir très vite en Indonésie tous les trois où Louis vient d'accepter un emploi rémunérateur et doit s'occuper pendant plusieurs mois d'un chantier de construction. Ils lui montrent les photos idylliques de la nouvelle maison toute équipée qui donne sur une plage de sable fin avec des palmiers. La fillette panique, pleure, elle refuse de partir et changer d'école en cours d'année, de perdre ses copines pour vivre une nouvelle situation d'abandon à l'étranger. Elle serre son chat contre elle avec effusion. Celui-ci miaule, cherche à se dégager, se débat et griffe. Louis, agacé, ne manque pas de relever : Tu vois bien qu'il est méchant et dangereux ce chat ! Noémie hurle : C'est toi qui n'est pas chez toi ici et... Elle n'a pas le temps de finir sa phrase que sa mère lui administre une gifle et lui ordonne de monter dans sa chambre. La décision est prise, c'est comme ça et pas autrement, elle est encore trop jeune pour décider et n'a pas voix au chapitre !

Au petit matin, des bruits de déplacements de meubles et des phrases chuchotées la réveillent. La fillette n'a rien oublié et se lève contrariée avec rancune. Sa mère est tout sourire. Stupeur, elle découvre le salon encombré de cartons. Elle cherche partout son chat sans le trouver. Il s'est peut-être sauvé ou se trouve enfermé dans un des colis ! Quoi qu'il en soit, s'il n'est pas de retour dans une heure tant pis, le départ est fixé et les voisins prévenus pourront le récupérer et le confier à la SPA.

Le camion de déménagement bondé est parti plus tard que prévu, mais le chat introuvable n'est pas revenu. Noémie anxieuse l'a appelé et cherché en vain pour finir par laisser une assiette de croquettes sur le rebord de la fenêtre. Un ami de la famille s'offre de les conduire à l'aéroport. En ouvrant le coffre pour sortir les bagages la fillette aperçoit le sac de transport tout neuf acheté la veille pour l'animal et éclate en sanglots. Un miaulement timide attire son attention. A travers le filet elle voit les yeux du chat qui la fixent. Malin, il s'est réfugié et a passé la nuit dans le sac prêt à partir.

17/06/2013

Le traitement de Christine Coulon

Un train régional. Il roule dans la campagne. C'est l'hiver. Fin de journée – nuit.

Un homme entre deux âges est assis dans un wagon désert. Tous les autres voyageurs sont entrain de descendre. Un jeune homme blond monte seul et après un temps d'hésitation, s'assied en face du voyageur qui lit son journal qu'il abaisse. Bref regard, signe de tête, et il reprend sa lecture sans réaliser que le jeune homme le regarde intensément.

Le train roule rapidement, freine, s'arrête et une annonce est faite : « Incident sur la voie, ne pas descendre ».

Cela se prolonge. Les deux voyageurs un peu excédés par le retard inévitable se lèvent, vont sur la plate-forme et ouvrent la porte donnant sur la voie. L'incident se termine : c'était une vache égarée sur les voies.

Le train redémarre doucement. Au moment où le plus âgé des voyageurs se penche pour refermer la porte, le jeune homme lui assène un violent coup sur la tête et le jette sur la voie puis referme la porte et va s'asseoir à sa place.

Il attrape le blouson de l'homme agressé, fouille dans son portefeuille, regarde attentivement sa carte d'identité, claque des doigts.

« Et merde, c'était pas encore le bon ! »

15/06/2013

3 hommes à abattre

09/05/2013

Le synopsis de Lucie

Philippe Clément, grand professeur clinicien en psychanalyse, est  directeur de clinique dans une grande ville du centre de la France.
Baigné dans la politique de part son père, il se présente aux Législatives ainsi qu'un confrère du même parti et sur la même liste.

Ce dernier (Confrère) est un très grand ami du Président de la République... qui est  fortement contrarié par la candidature de ce jeune médecin, contre son propre ami.

Mais voilà les résultats sont décevants et aucun des deux n'en sortent vainqueurs à la grande déception du parti.

19/04/2013

Les sept samouraïs (extrait)

17/04/2013

"Grand oral", un traitement d'Isabelle

Eva, jeune étudiante en histoire à la Sorbonne s'apprête à passer un « oral-test » , destiné à la préparer à l'épreuve tant redoutée du « grand oral d'agrégation ». Devant un professeur qu'elle admire et quelques étudiants, elle maîtrise mal ses émotions : la voix lui manque, elle bredouille . Les commentaires du professeur sont sans appel, il ne prend même pas la peine de la regarder ou de s'adresser à elle. Elle tente en vain, à la sortie de l'amphithéâtre, d'avoir une explication avec lui. Il n'en faut pas plus pour ébranler sa confiance et son fragile rapport au savoir : c'est décidé, elle abandonne ! Sur le boulevard Saint-Michel, elle avance comme en apesanteur, dénoue son chignon trop serré et abandonne négligemment son cabas au pied d'une poubelle.

Réfugiée dans le métro, elle se retrouve fortuitement installée face au professeur. L'irruption dans la rame d'un musicien marginal interrompt la gêne réciproque. Tout en chantant, le musicien, se rapproche du professeur et cherche par un jeu comique à capter son regard .Une fois sa chanson terminée, il lui demande de commenter sa prestation. Le professeur, explique alors avec lassitude qu'il fait passer des oraux à longueur de journée et qu'il est fatigué. Le musicien, de plus en plus agacé par l'indifférence affichée du professeur provoque une sorte de grand oral inversé : c'est le professeur qui doit répondre avec sincérité à ses questions, chaque mauvaise réponse étant sanctionnée par un gage de plus en plus burlesque. Poussé dans ses retranchements, celui-ci « se met progressivement à nu » devant des passagers amusés puis médusés.

Dans ce monde sous-terrain, sorte de théâtre d'ombres, les codes ne sont plus les mêmes : la valeur du « candidat »n'est plus cette fois maîtrise de soi et raison mais sensibilité et authenticité. Tentée quelques instants de se venger du professeur ,Eva observe le début de la scène avec une certaine délectation. Mais touchée par les révélations , elle s'interpose verbalement et brosse ironiquement le portrait d'un professeur dévoué à ses élèves, qui ne peut plus donner l'aumône d'un regard parce qu'il a déjà trop donné. (Elle a eu sa revanche, tout en sauvant le professeur d'une humiliation proportionnelle à celle qu'elle a subie quelques minutes plus tôt).

En remontant les marches de la station , qui la ramènent à la lumière et au monde du dessus, elle sourit de nouveau. Plus tard, sur le boulevard Saint-Michel, elle retrouve la poubelle et glisse son épaule dans l'anse du cabas.

PDP : Eva est amenée à comprendre que le véritable handicap n'est pas la surcharge mais l'absence d'émotions. Son estime de soi et son rapport au savoir s'en trouveront renforcés.

15/04/2013

"L'intrus", un traitement de Maryse

Un décor de carte postale. Dans les jardins, les incontournables cyprès d’Italie se dressent dans l’azur et les feuilles d’olivier grisonnent au moindre souffle de vent. Au cœur du hameau, un vieux lavoir où les habitants, au plus fort de l’été mettent melons et bouteilles à rafraîchir. Et puis, sur le pas des portes, des bavardages à n’en plus finir.

Une vie sans histoire est souvent synonyme d’ennui et la moindre nouveauté n’en est que plus attrayante. L’arrivée de Leo chez Janet, une extravagante vieille dame anglaise, va rompre la monotonie ambiante. Toutes ces dames s’intéressent particulièrement au nouveau venu. Il faut bien reconnaître que Léo possède un je ne sais quoi d’irrésistible…Il est sans conteste la coqueluche du village.

Et Paul, ombrageux, un tantinet macho, se sentant délaissé par sa moitié, perd en quelques semaines ses bonnes joues et son petit ventre rond. Pas besoin de coûteuses séances chez le psychanalyste pour établir un diagnostic : il est malade de jalousie. Peu à peu des idées de meurtre s’insinuent dans son esprit. Paul lui tordrait bien le cou à ce Léo, d’ailleurs, il le clame haut et fort à qui veut bien l’entendre. Il songe au poison… Non, avec une arme ce serait plus viril. N’est-il pas avec Mario le meilleur fusil du village ?

Un soir de décembre, Paul rentre du travail en sifflotant pour cacher sa nervosité. Son projet est ficelé, ce sera pour demain… Mais, pourquoi un tel rassemblement sur la place du village et que signifie ce vacarme ?

«  Léo a disparu » hurle Janet, en levant les bras au ciel.

« Il ne doit pas être bien loin » dit un voisin.

« Il rentrera ce soir » ajoute un autre… chacun veut être le dernier a l’avoir vu ; les commérages vont bon train...

Mais le lendemain pas de Léo, les jours suivants non plus… Les indices sont si minces, les recherches s’avèrent inutiles. De guerre lasse, le détective mandaté par Janet jette l’éponge.
Est-ce un effet de la mauvaise saison ou simplement des fluctuations de l’esprit humain, personne ne s’attarde plus devant les maisons. On s’évite, on se soupçonne, on cherche un coupable. Tous les regards se tournent vers Paul. N’a-t-il pas répété à l’envie qu’il lui ferait sa fête à cet olibrius !

Paul supporte de plus en plus difficilement le regard goguenard de son ami Mario et surtout cette impression permanente d’être devant une cour d’assises. Etre soupçonné d’un crime qu’il n’a pas commis ou plutôt qu’il n’a pas eu le temps de commettre… une terrible descente aux enfers.

Au début de l’automne, Janet décide de retourner dans le Kent, son pays natal. Presque soulagés les habitants du hameau retrouvent leurs habitudes. Pour fêter la bonne entente retrouvée, Mario bon prince, invite Paul à souper. Paul trop heureux ne se fait pas prier et ne tarit pas d’éloges sur les talents culinaires de son ami.

« Mais où as-tu dégoté un coq de bruyère si gouteux ? » Mario regarde son ami avec insistance :

 « Tu te souviens de Léo le coq de Janet » ?

Paul sidéré : « Léo, c’était donc toi ! »

Mario « oui, c’était moi et puisque tu aimais tant Léo sers toi pendant que c’est encore chaud ».

« Ah non répond Paul » en éclatant de rire ; « la vengeance est un plat qui se mange froid ».

04/04/2013

Le mépris (1963) extrait


03/04/2013

Les synopsis de Gérard

Pourtant dévouée à sa famille, Lisa a passé la quarantaine et affronte la lassitude de son couple autant que le départ de ses deux fils en faculté. Elle décide de louer une chambre de bonne pour s'accorder du temps et réfléchir à ses choix de vie. Son mari, Norbert ne comprend pas son malaise et décide de la faire suivre par un détective. Chaque jour, vers dix sept heures, Lisa disparaît....

PDP : la conquête de l'autonomie n'a pas d'âge...

Jeanne élève seule ses trois enfants depuis la mort de son mari Paul dans un accident de voiture. Traumatisée, elle contraint les siens à utiliser les transports en commun. Un soir, elle apprend que Lucien, son fils aîné, pratique du "stock car" sur un parking le samedi soir....

PDP : l'autonomie passe t-elle par des conduites à risque...

La petite Noémie, dix ans, a reçu en cadeau d'anniversaire un petit chaton rétif dont elle s'occupe avec zèle. Tendre compensation à la relation difficile qu'elle vit avec son beau-père. Ce dernier obtient un poste enviable en Asie. Le déménagement de la petite famille est programmé. La fillette est contrariée de perdre ses amies. Le jour du départ le chat a disparu...

25/03/2013

Le synopsis de Guy

Un homme ordinaire, à qui son fils a offert un après-rasage qu’il a fabriqué à l’école pour la fête des pères est pris, à cause d’un mauvais coup de vent, pour un terroriste salafiste dans un grand magasin. Il va être pris en chasse par des vigiles, des policiers et toute une brigade du GIGN. Course poursuite en ville et carambolages.

 

Le synopsis de Martine

Une petite île dont les quelques habitants vivent de la pêche.

Une si petite île qu'elle se nomme:"l’île Microbe".

Et sur cette île,un phare,bien utile aux  chalutiers revenant de leurs virées.

Et dans ce phare,une famille:le père , la mère et leurs cinq enfants.

Le père , Albert, Responsable du lien avec le Continent,est victime d'un A.V.C et transporté à l’hôpital.

Branle-bas de combat dans la famille,car personne ne connaît le code d'accès pour entrer en communication avec l'extérieur,sauf Albert.

C'est alors qu'une voix enfantine se fait entendre: c'est Corentin,le dernier né:papa le prenait souvent sur ses genoux,au moment même où il inscrivait le code sur l'écran de l'ordinateur...

Seulement voilà! Corentin n'est pas d'age scolaire.

Comment la famille va -t-elle s'y prendre pour obtenir de l'enfant,les quelques signes nécessaires pour rétablir la connexion?

PDP  : Familles je vous hais

24/03/2013

Le synopsis de Maryse

Un petit hameau dans l’arrière- pays, ambiance sympathique et conviviale. Paul, la quarantaine, égocentrique et susceptible y vit heureux entouré de sa famille. Son plus proche  voisin, Mario, excellent fusil est aussi son meilleur ami. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais à la fin du mois de mai : l’arrivée de Léo va semer le trouble parmi les habitants et rien ne sera plus comme avant…

PDP :  Malgré des événements perturbateurs et des vents contraires, l’amitié est la plus forte.

Le synopsis de Patricia

Mai 68, un jeune couple vient de se marier... leur voyage de noce aura pour destination la France.. Ils ont un contrat de travail et comptent y rester 1 ou 2 ans afin de gagner un peu d'argent.

Le voyage doit durer 2 ou 3 jours. Ils resteront  bloqués 7 jours  dans différentes gares à cause des grèves et des événements de mai 68.

Assis sur une baquette inconfortable, qu'ils doivent partager,  vont monter et descendre..successivement...

Un couple de personnes âges étrangement gentils qui vont sournoisement distiller le doute dans l'esprit de ce jeune couple... et vont faire voler en éclat toutes leurs illusions.

Une bande de jeunes saouls, querelleurs, bruyants, qui s’avéreront être leur anges gardiens... et qui les aideront à arriver à destination.

 

13/03/2013

Accréditations "Scénarios au long court" à Valence

 Le MIIE (Marché Interactif de l'Image et de l'Écrit)

Réservé aux professionnels du cinéma et de l'audiovisuel

Vous êtes producteur, réalisateur ou diffuseur et vous souhaitez rencontrer des scénaristes, des compositeurs ou des nouveaux talents de l'écriture audiovisuelle?

Vous êtes scénariste, écrivain ou compositeur et vous voulez rencontrer des producteurs, des réalisateurs ou des diffuseurs ?

Vous aves besoin de renouveler votre carnet d'adresses ?

Le Marché Interactif de l'Image et de l'Ecrit (MIIE) existe pour vous !

Du 10 au 14 avril 2013, le 16e Festival international des scénaristes réunira à Valence les professionnels du cinéma et de l'audiovisuel autour de l'écriture de l'image pour tous les genres (fiction, adaptation littéraire, documentaire, animation, sonore et musicale) et tous les supports (cinéma, télévision et web). Une plateforme qui réunit plus de 500 professionnels chaque année

  • Scénaristes

  • Producteurs

  • Réalisateurs

  • Compositeurs

  • Diffuseurs

  • Comédiens

  • Ecrivains

  • Editeurs

Gagnez du temps en participant au MIIE MIIE est un lieu convivial où vous recevrez un accueil personnalisé et pourrez prendre le temps de rencontrer les autres accrédités et les professionnels invités du Festival. Ainsi, vous pourrez renouveler et compléter votre carnet d'adresse, découvrir de nouveaux talents, etc. Pour une organisation optimale de votre emploi du temps, un catalogue qui référence les invités du Festival et un Guide des Professionnels avec tous les accrédités du MIIE et de l'Espace Bleus vous permettront de repérer les personnes que vous souhaitez rencontrer. Pour faciliter vos démarches, un Bureau de Liaison se chargera d'organiser des rendez-vous sur mesure pour vous. Un espace d'échanges et de débats entre professionnels Au sein du MIIE, vous pourrez participer à de nombreux modules pour vous informer et débattre. Au programme de ces 16e Rencontres:

  • Avec la SCELF

  • Avec Fondivina Film

  • Avec le CNC

  • Avec la Fémis

  • Avec l'Agence du Patrimoine Immatériel de l'Etat et les Ministères de la justice, de l'intérieur et de la défense

  • Avec la SACD

  • Avec la Cartoucherie (Pôle d'excellence autour de l'image animée)

  • Avec Imaginove (Pôle de compétitivité rhônalpin des filières de l'image en mouvement.

Participez à tous les évènements organisés par le Festival Avec l'accréditation MIIE, vous avez accès à tous les événements du Festival:

  • Présentation des projets des auteurs émergents (Forums des auteurs de fiction et de littérature, Workshops Bible de télévision, animation et web)

  • Masters class

  • Projections de films en avant-première

  • Cérémonie d'ouverture et Soirée de remise des Prix

  • Concerts

Nouveauté cette année, si vous ne pouvez vous rendre sur le Festival qu'une journée, le Forfait jour est à votre disposition.

L'Espace Bleus

Réservé aux auteurs en voie de professionnalisation

  • Vous êtes un jeune scénariste/auteur en voie de professionnalisation ?

  • Vous désirez rencontrer des professionnels reconnus ?

  • Vous voulez comprendre comment fonctionne ce métier ?

    L'Espace Bleus vous est entièrement dédié !

L'Espace Bleus a pour objectif de vous aider à vous faire connaître et de vous accompagner dans vos premières démarches professionnelles avec des services et un programme spécifiques au sein du Festival.

  • Un parcours personnalisé

Pour répondre au plus près à vos attentes, l'Espace Bleus vous propose un parcours personnalisé. A votre arrivée, vous serez accueillis par un "Blue-guard" qui écoutera vos envies et vos besoins pour vous guider et choisir parmi les manifestations et conférences proposées celles qui correspondent le plus à vos attentes afin de concevoir votre festival sur mesure. Vous serez référencés dans le "Bluebook" qui sera annexé au Guide des Professionnels du MIIE (voir plus haut) pour que ces derniers puissent demander à vous rencontrer.

  • Des conférences thématiques et des ateliers spécifiques

L'Espace Bleus vous propose des conférences spécifiques pour vous orienter, vous informer, et vous conseiller sur le métier de scénariste:

  • Du fantasme à la réalité, mieux profiter du Festival

  • Les attentes des producteurs

  • Pitch oral: la théorie

  • Trouver la phrase d'accroche de son projet

  • Pitch et logline

  • Les juges de l'écriture

  • Les relations agent/scénariste

  • Ne pas rester seul face à sa feuille

Vous aurez accès à sept modules professionnels du MIIE:

  • Avec le CNC

  • Avec l'Agence du Patrimoine Immatériel de l'Etat et les Ministères de la justice, de l'intérieur et de la défense

  • Approche sociale des statuts des scénaristes

  • Présentation du Groupe Ouest (Pôle européen de création cinématographique)

Deux ateliers d'analyse et d'aide pour faire avancer vos projets:

  • L'Atelier réparation

  • Le Labo

    Participez aux événements organisé par le Festival Avec l'accréditation Espace Bleus, vous avez accès à plusieurs événéments du Festival:

  • Masters class

  • Projections de films en avant-première

  • Cérémonie d'ouverture et Soirée de remise des Prix

  • Concerts

    Accréditez-vous en ligne sur le site officiel du Festival !

www.scenarioaulongcourt.com

Plus d'infos en consultant le "Mind Map" du Festival ou carte Heuristique

Tél.: 01 44 84 38 11 Mail: info@scenarioaulongcourt.com

Le Festival n'attend plus que vous !

09/03/2013

14 mars - Soirée court métrages au Transformer

L'équipe de Regard Indépendant en partenariat avec le le Transformer vous propose une soirée de projections de courts métrages autour d"un verre le jeudi 14 mars à partir de 20h00. L'occasion pour notre association de présenter ses deux projets pour 2013 :

  • La nouvelle collection en super 8 tournés-montés sur le thème "De 5 à 7"

  • Le projet "Hôtel du Nord", mêlant vidéo et théâtre à partir de l’adaptation réalisée par la compagnie La Jaja sur le film de Marcel Carné et la pièce de Eugène Dabit.

Avis aux créateurs intéressés.

affiche-web.jpg

Le Transformer

Jeudi 14 mars 2013 – 20h00

7 rue Smolett, Nice - Arrêt tram Acropolis

Programme des projections :

Straight 8

Hell Kitchen.jpg

Hell's kitchen – Un film de Joel Green & Miranda Howard-Williams

Meme - Un film de Nirozen Thavarajah

Gnom-o-phobia - Un film de Vickie Ager

Crime of fashion – Un film de Ian Waldron Mantgani

Texas instrument massacre - florian schertel

Stuff– Un film de Eric Jowett

Stuff.jpg

Programme Michal Kosakowski

Né à Szczecin, Pologne, en 1975 puis installé en Autriche et vivant désormais à Berlin, Michal Kosakowski est metteur en scène, scénariste, producteur, directeur de la photographie et monteur de nombreux courts métrages et films expérimentaux, de documentaires et d'installations vidéo.

Sa filmographie est riche de près de 70 films, souvent diffusés dans des festivals internationaux et primés. Il a réalisé son premier long métrage Zero Killed en 2011.

http://www.michalkosakowski.net/

Deep Water Horizon – Court métrage / Expérimental, Allemagne 2010, 9 minutes.

Production écriture et montage: Michal Kosakowski - Musique: Paolo Marzocchi, interprétée par le Atem Sax Quartet

La vérité peut être déformée

Mais elle peut être brisée

Et elle surnage au dessus du mensonge

Comme l'huile au dessus de l'eau

Miguel De Cervantes, 1581

Deep-Water-3.jpg

Les formations de nuages les nappes d'huile ​​à la dérive, les fuites d'huile s'infiltrant dans les eaux profondes. La catastrophe causée par l'effondrement de la plate-forme pétrolière dans le golfe du Mexique en 2010 a été transformée en une catastrophe mondiale par les médias. Les nouvelles exposent impitoyablement le contraste entre les dommages écologiques ingérables et des semaines d'impuissance causée par la défaillance de la technologie humaine pour contenir la catastrophe.

Just Like the Movies – Court métrage / Expérimental, Autriche 2006, 21 minutes.

Production écriture et montage: Michal Kosakowski - Musique: Paolo Marzocchi - Title Design: Rafal Kosakowski.

michal-kosakowski-just-like-the-movies.jpg

Le court métrage Just like the movies est composé exclusivement de scènes tirées de films catastrophes. Remontés dans un ordre bien précis, ces extraits reconstituent la chronologie des événements du 11 septembre. A la lumière de la catastrophe, des films comme Armageddon, Godzilla ou Deep Impact prennent une dimension prophétique nouvelle.

Programme collection super 8 2012 Interdit(s)

L'association Regard Indépendant a organisé en 2012 la production associative d’une nouvelle collection de films de court métrage autour du thème : Interdit(s).

Les films ont été réalisés en super 8 noir et blanc ou couleur sur le principe du « tourné-monté ». L’objectif de cette opération est d’encourager la création locale à travers l'utilisation d'un format original dans un dispositif léger et économique.

Chaque réalisateur sélectionné a reçu une bobine de pellicule super 8 destinée à la réalisation d’un court métrage autour du thème proposé. Cette année, ce sont 28 films qui ont été ainsi réalisés.

Des partenariats ont été noués avec le RACCORD Normandie et La petite marchande de films de Caen, ainsi qu'avec plusieurs pays : Allemagne, Estonie, Liban, Finlande, Allemagne et japon, donnant une tonalité internationale à cette nouvelle collection.

Groynes.jpg

Family trip I – Un film de Feyyaz - Son Tim Wustrack - Musique originale Dürbeck and Dohmen - Avec Ismail Sahin, Oona Devi Liebich et Ela.

Le père, la mère et l'enfant roulent vers la campagne. Un voyage familial d'un certain type.

Keep off the Groynes (Ne pas marcher sur le brise-lames) – Un film de Will Cummock – Musique The living Graham Bond – Avec Caroline Ayello Wright.

Une boucle animée filmée en 35 mm. Inket numérisées, imprimées, tirées et ré-animées en super 8.

La lanterne de feu – Un film de Yannick Lecoeur - Animation - Premier prix du jury Rencontres 2012.

Simon le loup et Édouard le chien sauvage s'amusent dans la forêt. Tout à coup, une étrange lanterne céleste vient perturber nos deux compères.

Entreprise libérale – Un film de Violaine Bavent et Timothée Fallet – Avec Nicolas Dégénétais, Didier Bonnaire, Laura Jane Mee et Leslie Lavielle.

Le chef d'une entreprise est surpris par le caractère indécent de ses trois secrétaires.

Lanterne.jpg

Programme susceptible de modifications

Entrée libre

Visuel : Illys Poulpfiction

Contact : 06 23 07 83 52

13/02/2013

Appel à scénario : De la Bande Dessinée au Cinéma

Dans le cadre du Festival Ciné 8 - BD6Né, qui se déroulera à Paris du 22 au 24 mars, Collectif Prod lance son 1er concours de scénario.

Ce festival, entièrement consacré aux apports de la BD dans le cinéma, mettra en lumière toute la richesse des échanges entre ces deux arts. Pour participer au concours, envoyez un synopsis d’une page maximum, accompagné d’un scénario de 15 pages maximum, prenant en compte l’un des trois sujets à contrainte suivants :

1) le personnage principal est un dessinateur de BD

2) le personnage principal est un personnage de BD (avec une histoire originale)

3) le scénario s’inspire de l'univers et/ou des personnages de la BD Papyrus (éditions Dupuis)

Envoyez votre synopsis et scénario par email à scenario@collectifprod.net 

Les meilleurs scénarios seront lus par un jury de professionnels, les lauréats recevront la lithographie d’une planche de Bande Dessinée. Le finaliste ayant choisi le 3ème sujet, sera quant à lui reçu par la maison d’édition Dupuis pour un rendez-vous exceptionnel.

Date limite d’envoi : 28 février 2013.

Contacts : scenario@collectifprod.net

Inscription gratuite. 

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de Collectif Prod.

26/01/2013

Analyse : Les demoiselles de Rochefort

Les demoiselles de Rochefort (1967), un film de Jacques Demy. Avec Catherine Deneuve et Françoise Dorléac - Musique de Michel Legrand.

08/01/2013

Atelier CEDAC : dates du second trimestre

Reprise de l'atelier d'écriture de scénario du CEDAC : les jeudi 17 janvier, 7 février et 14 mars 2013 à 19h00 avec Amélie Masciotta. Vous pouvez toujours intégrer l'activité si l'écriture et le cinéma vous démangent ! (Inscriptions auprès du CEDAC de Cimiez 04 93 53 85 95). 

Tarifs :

  • 25 € La séance

  • 50 € Le trimestre

  • 120 € l'année

Les inscriptions puis les règlements se font directement au CEDAC de Cimiez.

49, avenue de la Marne

06100 Nice

04 93 53 85 95

Pour en savoir plus contactez nos associations :

Regard Indépendant : 06 23 07 83 52

Héliotrope : 04 93 13 97 65

21:39 Publié dans Atelier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cedac | |  del.icio.us |  Facebook

06/01/2013

12 janvier - Nouvel Atelier scénario et analyse filmique à la Médiathèque de Cannes

L'association Regard Indépendant vous propose un nouvel atelier d’initiation à l’écriture et à l'analyse cinématographique dans le cadre de la Médiathèque de Cannes.

L'atelier s'adresse à tous ceux qui souhaitent s’initier à la création cinématographique à travers les particularité de l'écriture de scénario et l'analyse filmique : public scolaire, étudiants, amateurs, cinéphiles de tous âges, passionnés d'écriture et de cinéma.

Contenu :

L’atelier sera structuré en 9 séances de janvier à juillet. Chaque séance comprendra deux parties :

1- Partie écriture :

  • Les participants seront invités à développer un scénario de court-métrage. L'atelier organisera l'échange interactif autour des travaux des participants : Lectures et analyses en commun, lectures critiques par les intervenants entre deux cours, réécriture et résolution des problèmes de récit.

2- Partie analyse filmique:

  • Réflexions autour d'un extrait de film de long métrage ou un court-métrage. Analyse filmique et initiation critique. Remise en contexte historique.

  • Échange interactif autour des extraits proposés. Éléments de terminologie filmique et narrative.

Animateur :

Vincent JOURDAN, Président de l'association Regard Indépendant, organisateur des Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice.

Organisation :

  • 9 séances de deux heures de janvier 2012 à juillet 2012
  • Horaire : Samedi de 14h00 à 16h00
  • Effectif : 12 participants maximum
  • L'accès est libre, il est nécessaire d'être inscrit à la Médiathèque.
  • Inscription : Médiathèque de Cannes


Contact :
Médiathèque de Cannes
Section Vidéothèque
1er étage
1 Avenue jean de Noailles
06400 cannes
Tel : +33 (0)4 97 06 44 83

 

Calendrier :

Rentrée le 12 janvier à 14h00

  • 9 février

  • 9 mars

  • 23 mars

  • 6 avril

  • 11 mai

  • 1er juin

  • 22 juin

  • 6 juillet